Je n'ai pas disparu de la toile, j'ai juste repris le boulot après 18 mois de congé parental...dur, dur !

Depuis que nous sommes rentrés en août, j'ai passé mon temps à préparer ma rentrée et celles des filles, Juliette en 4ème, Clémentine en CM2 et Alix chez sa nouvelle nourrice. Et depuis la rentrée, mon temps libre est consacrée au travail de classe, soirées et WE compris, et quand je ne bosse pas, je repasse....tu parles d'une vie !

Evidemment, plus le temps de scrapper, mes albums commencés cet été prennent la poussière sur ma table de scrap, je les regarde avec envie envie avant d'aller m'installer à mon bureau et réfléchir à la programmation de ma semaine...

La paperasse à remplir en ce début d'année est indescriptible (et encore, je ne suis pas directrice !), les projets à rendre en 3 exemplaires recto-verso pour la piscine (avec les séances à préparer...), les PPRE à mettre en place (au moins 6 dans ma classe...), la réunion de rentrée à prévoir (le 30 septembre, pas pu faire avant!), et la classe tous les jours, 29 élèves, double niveau...je m'en sors mais au prix de beaucoup de sacrifices...

J'ai quand même pris une femme de ménage pour être libérée de cette contrainte, sauf qu'elle est malade depuis 2 semaines et que je me tape donc ça en plus le WE...Bon, j'en ai trouvé une autre que je connais bien donc je vais être plus tranquille à partir de la semaine prochaine...

Petite bulle pour moi quand même, je vais nager avec mon amie Françoise tous les vendredis soirs, ça me fait un bien fou...

Quant aux filles, tout va bien, Juliette est au collège à Soissons (donc trajets de covoiturage 2 fois par semaine le soirs après l'école, un peu fatiguant, mais le prix à payer pour notre choix de l'inscrire là-bas), Clémentine est dans mon école cette année pour son CM2, avec ma collègue et amie, elle a quitté ses amis de Boursonne, mais elle s'adapte bien et pour moi c'est un réel plaisir de l'avoir avec moi tous les jours, et Alix est en nourrice chez ma voisine en face de la maison, donc très confortable pour moi et elle s'est très bien adaptée au changement, même si les soirées sont plus dures car elle est fatiguée par ce nouveau rythme...

Les journées passent très vite, et les soirées encore plus, je ne rentre jamais avant 18h30 entre le covoiturage et le soutien (les 2 soirs où je ne suis pas de trajet...), après on enchaîne avec les bains et le dîner (où je n'ai plus trop le temps de cuisiner, vu l'heure à laquelle je rentre et Alix qui me monopolise à ce moment là !), et quand tout le monde est couché, je sors ma table de repassage ou je m'installe à mon bureau....ensuite, je prends quand même le temps de lire 3 pages avant de m'écrouler jusqu'à 6h le lendemain...

On sent que je suis un peu frustrée, non ? Disons que je n'ai pas l'impression de m'épanouir des masses dans cette vie à cent à l'heure...j'aime enseigner, être dans ma classe avec mes élèves et avoir le sentiment de leur apprendre des choses (d'où le travail en amont...), mais pas dans cette urgence permanente, ce sentiment d'être débordée, de ne pas profiter de la vie...

Bon, j'espère que tout cela va se calmer un peu avec le temps, mais j'ai des petits doutes...

Je reviens bientôt vous raconter ça...